Jens Wolf / 16 février - 19 avril 2008 à propos biographie communiqué de presse

C’est un fait avéré que les peintures de Jens Wolf sont discutées de préférence dans le contexte de |’histoire, plus précisément de |’histoire de l’art. En les décalquant de cette trame de fond, on espère en quelque sorte leur faire recouvrer un statut propre. Ce faisant, il est souvent question de techniques d’appropriation, de citation ou de répétition : selon cette analyse récurrente ses tableaux donneraient a voir un matériau historique sous des habits I nouveaux. ici s ‘exprime un raisonnement postmoderne bienséant,
qui persiste a se représenter |‘histoire exclusivement e< sous des /r habits de travesti » et qui, pour accéder à |’actualité, nécessite toujours un regard en arrière monte en boucle. J’admets qu’au regard des marques et des rayures, des écailles fragmentées et de la patine historiciste qui caractérisent les travaux de Jens Wolf, une telle perspective puisse paraitre la bonne_ Vue sous cet angle, l’approche de Jens Wolf donnerait alors l’impression de se servir dans un fonds d‘images, d’avoir recours a un substrat de motifs canonises. alimenté par des sources tantôt proches (disons, Josef Albers) tantôt lointaines (notamment llja Bolotowsky). Le traitement particulier que Jens Wolf fait subir a ses peintures viendrait ensuite s‘adjoindre a cette recherche et aux appropriations qui en découlent : peinture sur contreplaque, défauts mis en scene, variations de motifs etc. Et, en bout de chaine, on obtiendrait ainsi des Jens Wolf (...) »

Hans-Jürgen Hafner